BlogLittérature

Poésie photographiée

Bonjour à tous !

Comme vous allez pouvoir le constater, j’aime également beaucoup l’écriture et la photographie. Voici donc quelques poèmes, illustrés de mes photos.

Vous pouvez retrouver certaines de ces poésies ainsi que quelques textes en prose sur mon compte Instagram. (Ou plus simplement avec le hashtag #zoe_hoibianwrites.)

C’est déroutant

Et magnifique

Comment la lumière parvient à

Faire en sorte que tout

Ait l’air différent

Je me demande toujours

Si la lumière rend les choses

Belles

Ou si elle éclaire seulement

Une beauté qui

Était déjà là

Peut-être que la lumière

Nous donne seulement des yeux

Pour voir ce qui s’étend

Vraiment au-delà et

Au-dedans de nous-mêmes

 

Je ne crois pas

Pouvoir trouver un jour

Un sentiment plus paisible

Que celui qui emplit mes yeux

Quand la lumière

D’un soleil invisible

Accompagne jusqu’à mon cœur

Des voix familières

Que je recueille de mes mains

Tachées d’encre

Et de vent

 

Je me tiendrais, fière

Fille du sourire le plus chaleureux

Et de mains froides et agitées

Rêveuse de racines inconnues

Et de galaxies particulières

Écrivaine de mon petit esprit

Et d’histoires fausses

Héritière de la senteur des herbes fraîches

De mots non-écrits et d’arbres abattus

Reine de royaumes désertés

Et de vies promises

Et seule souveraine

De mon âme

 

Les notes se glissent

S’allient entre elles

Se déguisent

Tournent en se tenant

Par le bout des doigts

Tu sais ?

S’éloignent

Mais elles reviennent

Toujours

Quelle que soit l’heure

Elles viendront

À toi

Tu sais ?

Et leurs échos

Accompagneront

Encore ton esprit

Tu sais ?

 

Dans les étincelles dansantes

La lumière de la nuit

Et l’odeur des fleurs, qui s’efface

Qui peut dire de quoi nos rêves seront faits ?

Car les rêves sont la peau des sensations d’hier

Les douces teintes de ma mémoire

Guident ces notes jusqu’à

Ce qu’elles soient étendues devant moi

Je ne peux pas me rappeler de la dernière fois

Où mes mains ont laissé sortir autre chose

Que des mots qui dévalent comme la pluie

Mes poignets

Mes bras

Qui peut dire de quoi nos rêves seront faits ?

Car les rêves sont la peau des sensations d’hier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *